MyTrails Home Maps

MyTrails se trompe dans le calcul des altitudes barométriques ; problème lié au calibrage

À étudier de plus près la relation entre les Pressions atmosphériques et les Altitudes de l’altimètre calculées par MT, on peut s’apercevoir d’un petit problème …systématique et qui s’avérera rendre “la moitié des altitudes un peu fausses”, whoops!

Pour mettre en évidence ce bug, pas très facile…

MÉTHODE 1:
Regarder dans le fichier GPX en recherchant pour l’altitude de calibrage, quelles sont les pressions mini et maxi qui font basculer l’altitude à +1m et -1m.
Ne trouvez-vous pas un écart comme 0,22 ou 0,24 hPa ? …pour une élévation d’1 mètre. Ah bon, je croyais qu’il était plutôt communément estimé une variation d’environ 0,12 hPa pour (tout) mètre d’élévation en basse altitude !

MÉTHODE 2:
Extraire du fichier GPX les pressions “mytrails_baro” et les altitudes “mytrails_ele_alt” sous forme de tableau Excel pour les trier afin de construire le graphique Pressions baro (abscisse x) x Altitudes (ordonnée y). On obtient une courbe en marches d’escalier puisque les altitudes sont arrondies au mètre près.

On remarque tout de suite un palier “2 fois plus large que les autres” à l’altitude de calibrage, comme en méthode 1 (les autres paliers sont bons).

1er problème (à cette altitude de calibrage):

Les altitudes fournies par MT au début du palier (pressions les plus basses) sont de -1 mètre de ce qu’elles devraient être et en fin de palier (pressions les plus hautes), les altitudes sont de + 1 mètre (à supposer que la pression de calibrage soit centrée; j’ai déjà eu quelques rares cas du contraire). Exemple, 100 m pour toutes altitudes comprises entre 98,9 et 101,1 mètres.

2ième problème (qui en découle):

Cette plage de variation “surdimensionnée à 0,24hPa” semble être à l’origine du décalage pour les altitudes supérieures à cette altitude de calibrage, MT donne des altitudes minorées (jusqu’à -1,1m de l’altitude réelle) et pour les altitudes inférieures à celle de calibrage, MT les majore jusqu’à +1,1m.

…Tout ceci au lieu d’écarts “Altitudes réelles / Altitudes calculées” que je pensais être de +/- 0,5 m sur tout l’enregistrement. De plus, actuellement on aura de fait une courbe d’altitude différente selon l’endroit où on calibre.
Au final, peut-être pas très grave mais il y a bien là, un bug. Quand même embêtant car ça rend forcément les statistiques relatives et courbes un peu toutes fausses et que personnellement, j’ai besoin d’exactitude pour calculer les tronçons plats (MT ne le faisant pas).

Pour atténuer (si peu) l’effet de ce bug, il faut mieux calibrer l’altimètre à une altitude dans les plus hautes ou les plus basses rencontrées …et ne pas recalibrer plusieurs fois!
Mais pas de pot, il y a un autre bug toujours pas corrigé : MT “simplifie” toutes vos altitudes avant le premier calibrage par paliers de 7 à 9 mètres (MT semblant ne considérer dans ce cas que des pressions barométriques à l’hectopascal près) !!

1 Like

Oui c’est intéressant de mettre à jour ces bugs. Devant la contrainte du calibrage t° répétitif (je ne dispose pas de capteur température sur mon smartphone) et de l’imprécision rencontrée, je préfère ne pas paramétrer MT avec l’enregistrement d"altitude par mesure des pressions. Quant au D+, je me contente d’enregistrer la trace et de la glisser sur Op.nru…er.

Et je pense que tu t’es rendu compte d’un autre problème quand tu recalibrais la température: le simple fait d’ouvrir la boîte de dialogue Calibrer et MT forcera l’altitude GPS… même avec la préférence “Auto-calibrage de l’altimètre” décochée, whoops!

C’est même un bug de conception vicieux (erreur sémantique, involontaire?) car on s’attend …franchement au contraire. Oui puisque qu’on aurait paramétré un “calibrage manuel” (dans ce cas, on veut être dissocié du GPS et avoir l’altitude qu’on a entrée actualisée et non pas celle du GPS).

Moi j’ai mis un certain temps (= longtemps) à comprendre ce dysfonctionnement ; dans le graphique Altimètre j’avais toujours des sauts inexpliqués plus ou moins importants (indépendamment du correctif t°), tu m’étonnes!!

Et il y a aussi l’autocalibrage de MT pourri.
En effet au démarrage, prendre (seulement) la première valeur envoyée par le gps n’est-il pas insuffisant? Car on sait qu’il y a toute une phase d’ajustement (Time To Fix selon conditions). Le décalage par la suite en altitude sera souvent important,
il faudra recalibrer manuellement

1 Like

Mieux pour atténuer le bug “Erreur de calcul des altitudes”, mais il faut connaître l’itinéraire envisagé, plus précisément les altitudes mini et maxi …pour calibrer en dehors de cette plage (et avant le démarrage de l’enregistrement trace pour éviter les paliers d’altitude arrondie à 8m). Et là, les écarts d’altitude entre celle de MT et la réalité seront toujours dans le même sens;
sinon ça sera tantôt plus haut, tantôt plus bas (donc “davantage faux”).

À noter que la commande Calibrer n’étant pas toujours accessible ,
(manquement de l’app, un oubli?) , le cas échéant il faudra faire un premier enregistrement fictif pour la faire apparaître.
Ça serait trop facile de pouvoir calibrer n’importe quand (notamment quand on connaît l’altitude rencontrée) et je ne vois pas quel serait le danger !